Contrat local de santé (CLS)

Les élus de la Cornouaille ont décidé de doter l’ensemble du territoire d’un Contrat local de santé (CLS) unique. Dans l’attente de la création du pôle métropolitain, il a été décidé de faire porter cet outil de contractualisation par Quimper Cornouaille Développement.

Objectifs & enjeux pour la Cornouaille

Le CLS de Cornouaille se veut une démarche préventive, et non curative, qui tient compte des actions existantes au sein des EPCI et prévoit une articulation avec le Programme Régional Santé-environnement. L’objectif principal est de remédier aux problématiques et aux inégalités sociales et territoriales de santé. Réduire les inégalités de santé revient à agir sur les conditions dans lesquelles les populations naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent.

4 grands axes stratégiques

  • Promotion de la santé ;
  • Accès aux soins de premier recours et développement de l’exercice coordonné ;
  • Accompagnement des populations vulnérables et de leurs aidants ;
  • Innovation et participation citoyenne.

Pour répondre à des attendus aussi divers que :

  • proposer à la population cornouaillaise une offre diversifiée de services de santé ;
  • faciliter l’accès de tous aux droits, aux soins de santé en ciblant prioritairement les jeunes et les publics éloignés ;
  • favoriser le décloisonnement des pratiques et la mise en réseau des acteurs ;
  • favoriser la mise en place de mesures préventives ;
  • aborder la santé par ses différentes composantes : offre et accès à l’activité physique, qualité de l’habitat, mobilité, mode de restauration, espace de loisirs…

Méthodologie

Tenant compte des fortes disparités existantes en matière de santé à l’échelle du pays de Cornouaille, l’étape préalable sera une mission de préfiguration, qui sera soutenue pour partie par l’ARS. Elle permettra d’établir un état des lieux dont l’objectif sera de partager les besoins et les attentes en vue d’identifier les grands axes d’intervention.

Le contenu du programme sera ainsi le reflet du choix négocié de priorités communes, tant sur les thématiques que par les cibles.

La seconde étape consistera à officialiser le lancement du CLS de Cornouaille :

  • en réunissant l’ensemble des acteurs et institutions qui portent les politiques de santé de cohésion sociale et d’aménagement du territoire via une convention cadre entre l’ARS et Quimper Cornouaille Développement représentant les EPCI de Cornouaille,
  • et en déclinant sur une période de trois à cinq ans l’ensemble des fiches actions qui auront été élaborées.

Genèse du projet

À l’échelle cornouaillaise les premières discussions sur la mise en place d’un CLS ont débuté mi 2018 dans le cadre des travaux et réflexions menés par les 7 EPCI adhérents devant mener à la création d’un pôle métropolitain pour la Cornouaille. Ainsi face aux souhaits émis par une majorité d’EPCI désireux d’améliorer la santé et les conditions de vie de leurs résidents et créer leur propre CLS. Le projet de Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) et celui du Pays de Quimperlé, qui ont tous deux déjà lancé leur CLS, pourront faire office de base de référence.

Qu’est-ce qu’un CLS ?

Un CLS est un outil de contractualisation porté conjointement par l’Agence Régionale de Santé, une collectivité ou un territoire pour réduire les inégalités territoriales et sociales de santé. Il fournit un cadre d’intervention qui permet de répondre aux enjeux identifiés par la mise en œuvre concrète d’actions au plus près des populations.

Il favorise une meilleure coordination des financements et des politiques impactant la santé mais aussi des acteurs.

La démarche participative de son élaboration suscite une plus grande appropriation et adhésion des acteurs aux objectifs et actions à mettre en œuvre. L’intérêt à « agir ensemble », dans un objectif commun, constitue le socle de la démarche CLS.