[Nouveau chantier] Le programme local de l’habitat (PLH) fait peau neuve à Quimper Bretagne Occidentale

Publié le 15 mai 2024

Crédit photo : @Pascal Léopold / Atelier TLPA – Les petites maisons bois à Plomelin

L’actuel Programme local de l’habitat (PLH) de Quimper Bretagne Occidentale  arrivant bientôt à échéance, le Conseil communautaire du 28 mars 2024 a décidé d’engager la procédure d’élaboration du nouveau programme local de l’habitat pour la période 2023-2031. Pour en assurer la réalisation, une convention de partenariat a été signée avec Quimper Cornouaille Développement qui se voit confier une mission d’assistance pour l’élaboration du document.

Petit rappel : un PLH, à quoi ça sert ?

Un programme local de l’habitat est un ensemble de documents (Bilan/diagnostic – Orientations – Plan d’actions) fixant les orientations et les actions à mener pour que la population, d’aujourd’hui et de demain, puisse se loger convenablement selon ses ressources et ses besoins, et en fonction des capacités d’accueil du territoire.

Etabli par l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) pour l’ensemble de ses communes membres, le PLH est obligatoire pour les communautés d’agglomération, comme QBO, mais aussi pour les communautés de communes compétentes en matière d’habitat et comptant au moins une commune de 10 000 habitants.

Dans les années à venir, même si ce n’est pas obligatoire sur tous les EPCI, la Cornouaille sera entièrement couverte par différents PLH, voire des PLUI-h (plan local d’urbanisme intercommunal intégrant le programme local de l’habitat).

Etat d’avancement des PLH en Cornouaille (mai 2024)

Un nouveau PLH pour QBO sur la période 2026-2031

Si les principaux objectifs en matière d’habitat reviennent souvent d’un PLH à l’autre, comme la production de logement social ou de logement spécifiques pour certaines catégories d’usagers (jeunes, personnes âgées, etc.), le PLH de QBO « nouvelle génération » se construira à travers le prisme de la crise du logement et les exigences de la  loi Climat et Résilience en matière de sobriété foncière et de sobriété énergétique. Contexte auquel s’ajoute la transformation des modes de vie et d’habiter depuis la période COVID, et l’émergence incrémentale de nouveaux modes de production et de nouvelles formes urbaines dans le paysage local.

Tendances lourdes ou éphémères ? La mission du prochain PLH sera de qualifier ces nouveaux enjeux et d’opter pour la stratégie pertinente à leur égard, selon les particularités territoriales.

Le premier travail consiste à réaliser le bilan du PLH actuel, ainsi qu’un diagnostic étayé sur l’évolution de la population, le parc de logements existants (public et privé), l’état du marché immobilier, l’utilisation du foncier à vocation habitat, etc. Une phase préalable qui commence par des entretiens avec les élus municipaux en mai, puis avec les autres acteurs concernés en juin.

Cette étape ouvrira ensuite sur la définition d’un scénario de développement démographique (combien d’habitants en plus attend-t-on sur le territoire d’ici 2031 ?) et du nombre de logements à produire en conséquence.

Rendez-vous en octobre 2024 pour la restitution du bilan et du diagnostic !

Crédit photo : @Pascal Léopold / Atelier TLPA – Les petites maisons bois à Plomelin

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Aménagement du territoire

Quimper Cornouaille Développement accompagne ses adhérents, les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de la Cornouaille, et les collectivités territoriales dans leurs missions d’aménagement.

>> En savoir plus sur l’expertise aménagement de l’Agence

Partager :