Des collaborateurs et collaboratrices au service de la Cornouaille [Armand Souchon]

Publié le 18 janvier 2023

Quimper Cornouaille Développement compte actuellement 36 collaborateurs, répartis au sein de cinq pôles, de la direction et des ressources. L’Agence s’appuie sur la diversité de profils de ses salariés et sur leur implication quotidienne au service de la Cornouaille.

Pour lancer cette série de portraits, nous vous présentons Armand Souchon, dernier collaborateur à avoir rejoint QCD.
Armand est arrivé à QCD en novembre 2022 pour occuper le poste de chargé d’études habitat et aménagement.

Armand, quelles sont tes missions à QCD et quel a été ton premier dossier ?

Mes missions sont principalement de développer l’expertise de QCD en matière d’études, d’accompagnement et de conseil auprès des collectivités partenaires sur les champs de l’habitat et de l’aménagement. Pour cela, je contribue à l’élaboration et l’évaluation des Programmes Locaux de l’Habitat (PLH) sur le territoire afin de répondre au mieux aux besoins en logement et en hébergement.

Compte tenu des difficultés à se loger pour les actifs sur le territoire, je mène une étude spécifique afin de déterminer les actions possibles et souhaitables sur ce sujet.

J’accompagne également les collectivités dans le suivi et l’élaboration des politiques et des projets d’habitat, que ce soit les opérations d’amélioration de l’habitat ou encore les 11 communes concernées par le programme Petites villes de demain.

Le phénomène exponentiel de développement des meublés de tourisme constitue le premier dossier qui m’a été confié et sur lequel sera publié une note début 2023 visant à évaluer l’ampleur du phénomène et le remettre en perspective.    

Quel a été ton parcours professionnel avant de rejoindre QCD ?

Titulaire d’un Master Urbanisme et territoires, j’ai débuté ma carrière au sein d’un atelier d’architecture et d’urbanisme dans lequel j’ai réalisé de nombreuses études urbaines et des documents d’urbanisme variés. J’ai ensuite rejoint Urbanis, où j’ai réalisé des études pré-opérationnelles d’amélioration de l’habitat privé en centre ancien et sur des grandes copropriétés d’après-guerre, ainsi que des études de renouvellement urbain d’îlots.

Afin de capitaliser sur mes expériences en étude et de développer mes compétences en urbanisme opérationnel, je me suis ensuite dirigé dans une Communauté d’agglomération en Ile-de-France pour piloter des projets d’aménagement et de développement économique tout en mettant en œuvre la politique foncière de la collectivité. Enfin, j’ai eu l’opportunité de travailler pendant 3 ans à Foncière Logement en tant que maître d’ouvrage au développement d’environ 300 logements en locatif libre dans le cadre des opérations de rénovation urbaine et de la diversification sociale des quartiers en renouvellement urbain dans toute la France, complétant ainsi mes compétences en matière de programmation d’habitat et de construction.

Pourquoi as-tu souhaité intégrer l’agence ?

QCD m’offre l’opportunité d’agir sur un territoire d’intervention plus vaste que dans mes fonctions précédentes, au-delà des limites administratives, pas toujours pertinentes en matière d’habitat et d’aménagement.

Mon poste me permettra de capitaliser et puiser dans toutes mes expériences passées au service du territoire. Par ailleurs, les projets sont menés en transversalité en s’appuyant sur une équipe interne aux expertises complémentaires et un réseau de partenaires contributeurs (publics, associatifs et privés).

Les observatoires, études prospectives et autres études thématiques permettent de concourir à l’émergence de projets structurants pour le territoire. Cette démarche est valorisante en tant qu’urbaniste mais aussi en tant qu’habitant et usager de ce territoire dont la qualité du cadre de vie est un argument certain.

Quelle est la plus grande satisfaction dans ton travail et qu’est ce qui te fait te lever le matin pour aller travailler ?

Apprendre et découvrir pour nourrir ma curiosité d’urbaniste et travailler de manière collaborative dans un processus où chacun trouve sa place. Egalement le fait de participer et de tenir un rôle lors des moments de compromis urbains inhérents à la fabrication de la Ville qui font tout le sel de du métier d’Urbaniste.

Maintenant que tu as posé tes valises en Cornouaille, comment qualifierais-tu ce territoire ?

Un territoire à la fois ancré, où l’identité n’est pas juste un prétexte pour vendre, mais aussi ouvert et accueillant.

Partager :